Ma première pochette

J’ai toujours voulu apprendre à coudre. Je me suis achetée une machine sur le bon coin pour débuter. Grosse erreur. N’y connaissant rien je n’ai pas fait une bonne affaire. Vous allez me dire “mais si elle n’y connaît rien comment elle sait qu’elle a fait une mauvaise affaire ?”

Je vous explique.

Quand j’ai découvert la mercerie Filökotiss, Valérie m’a expliqué qu’elle faisait des ateliers couture : libre ou avec des kits. Génial ! Je me suis donc inscrite pour un atelier le 22 janvier avec un kit pour faire sa trousse. Je me pointe à cet atelier, un peu stressée mais excitée, avec ma petite machine à coudre à 30 €.

On fait connaissance avec la couturière et les autres participantes (il y en a une que je connais déjà, du même village que moi, qui m’a invité à participer au bulletin municipal du village, qui a fait bénévole à la bibliothèque, je l’adore !). Certaines maîtrisent déjà le sujet mais personne n’est mal à l’aise. Je pose trente six mille questions mais tout va bien. On choisit nos tissus et notre fermeture éclair. On découpe notre patron et les quatre bouts de tissus nécessaires selon ce dernier.

On épingle ce que l’on va coudre. Et la galère commence. Je comprends tout mais alors pour mettre en oeuvre avec ma machine… J’avais vu déjà qu’elle forçait quand j’ai fait la poule.  Mais je n’y connaissait rien… Donc elle force, se bloque, c’est une misère. La couturière prend ma place et là c’est un grand moment. Deux aiguilles cassées, une marche arrière qui ne fonctionne pas, un support cassé donc remplissage de canette impossible (je vous parle de couture hein pas de foie gras). Là je rigole mais sur le coup j’avais plus envie de pleurer !

Du coup j’abandonne ma m****e et je demande gentiment à Valérie s’il est possible de me prêter une machine.

Et là attention les vélos. Un vrai régal. Je rattrape même mon retard auprès des filles ! (que je perdrai ensuite à cause d’une boulette !) Du coup j’ai vraiment pris plaisir à faire cet atelier et je referai sûrement d’autres trousses.

 

Elle vous plaît ? Valérie a vraiment des tissus très sympa !

Sinon j’ai bien sûr recontacté le vendeur de machine à coudre (poliment mais je lui ai bien dit ce que j’avais à lui dire) mais je n’ai à ce jour pas de réponse…

Sinon mon aventure “atelier couture” ne s’arrête pas là !  Rendez-vous le 26 février pour un compte rendu sur l’atelier portefeuille !!! Je languis déjà.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.