Ma mémoire

Quelquefois on parcourt un jardin, un musée, une rue, le salon d’un ami… et pouf ! une idée, deux voire trois. Elles restent, elles s’accrochent le temps de bien visualiser ce qu’on imagine faire. Et deux heures après c’est le drame, on ne se souvient plus très bien ce qu’on voulait faire.

Du coup, pour aider ma mémoire de poisson bleu bavard, j’ai récupérer un bloc-notes et j’ai customisé la couverture.

J’ai collé du papier cartonné rouge sur toute la surface puis j’ai mis du papier collant à motifs à divers endroit pour colorer le tout. J’ai collé une étoile toute faite et j’ai écrit “crayonnades” sur la partie restante.

Voilà un joli petit carnet pour ne rien oublier !

20160712112403

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.